mangue américaine Agrandir l'image

mangue américaine

Ce produit est vendu à partir de  500 gr ou au kilo.

Le manguier peut atteindre près de 30 mètres de hauteur. Le feuillage est persistant. La panicule florale est composée de fleurs parfumées mâles et hermaphrodites de couleur jaunâtre et rougeâtre. La mangue est une drupe très polyforme selon la variété. La pulpe molle et juteuse, de saveur sucrée est  très aromatique.

Le terme « mango » est réservé aux fruits de petites tailles issus des variétés sauvages, alors que celui de « mangue » caractérise les plus gros fruits des espèces greffées.

Mango mi ka rété an pié, mango vèt ka tonbé. 

Plus de détails

Indisponible pour l'instant

L’arbre

 

Le manguier peut atteindre près de 30 mètres de hauteur. Les feuilles de couleur vert foncé, parfois ondulées, ont, lorsqu’on les froisse, une odeur de térébenthine. Le feuillage est persistant. La panicule florale est composée de fleurs parfumées mâles et hermaphrodites de couleur jaunâtre et rougeâtre. Chaque inflorescence peut porter plusieurs milliers de fleurs qui donneront après fécondation, au mieux, quelques fruits.

Le fruit

 

La mangue est une drupe très polyforme selon la variété. Le jeune fruit est vert plus ou moins foncé, devenant jaune, orange ou encore rouge à maturité. La pulpe molle et juteuse, de saveur sucrée est  très aromatique.

Histoire

 

Originaire de la région indo-birmane, le manguier aurait ensuite été diffusé dans deux directions: vers la Malaisie et l’Asie du sud-est et vers le golfe du Bengale et l'Inde. Aujourd'hui, deux groupes de manguiers se différencient suivant leur mode de reproduction et de leur centre respectif de diversité. D’une part un groupe subtropical, type indien, comprenant des variétés dont les fruits sont plus ou moins colorés et de forme irrégulière. D’autre part, l’autre groupe, tropical, compte des variétés dont les fruits sont vert pâle et allongés. Le manguier est aujourd'hui un arbre très important dans toutes les régions tropicales. Aux Antilles, le manguier est une espèce fruitière de premier ordre. Il est présent dans tous les jardins et souvent représentés dans variétés locales extrêmement appréciées comme " Julie" ou encore "Bassignac".

Usage traditionnel

 

Rétention hydrique: un litre de la décoction de 30g de feuilles, consommé dans la journée, augmente l'élimination rénale de l'eau.

Affections des voies respiratoires: en traitement d'appoint, boire deux ou trois tasses par jour de l'infusion : 30g/l de la peau de fruit.

Rhumatismes: en prévention des rhumatismes, consommer quotidiennement un ou deux fruits de préférence verts. Il est également possible de boire deux tasses par jour de la décoction des feuilles à 30g/l.

Herpès: appliquer sur les lésions le jus des feuilles écrasées ou une pâte préparée en mélangeant la poudre des feuilles sèches à de l'eau.

La fumée du bois de manguier éloigne les moustiques.

Le saviez-vous ?

 

Le terme « mango » est réservé aux fruits de petites tailles issus des variétés sauvages, alors que celui de « mangue » caractérise les plus gros fruits des espèces greffées.

 

Proverbe créole

 

Mango mi ka rété an pié, mango vèt ka tonbé.

Traduction : les mangues mûres peuvent rester accrochées à leurs branches, les mangues vertes peuvent tomber ".

Moralité : Il n'y a pas d'âge pour mourir.

Haut