banane jaune Agrandir l'image

banane jaune

1,50 €

Le bananier est une grande herbacée robuste au tronc trapu constitué par les graines folières emboitées, aux grandes feuilles habituellement déchirées en frange. Les nombreuses fleurs sont regroupées le long d'un axe épais. L’ensemble des fruits, rassemblés en "mains", forme un régime. On considère actuellement que les différentes variétés de bananiers sont des hybrides de "musa acuminata coll." et de"musa balbisiana coll. On retrouve de multiples variétés aux Antilles: kakanbou, banane plantain, banane corne, macandja ,fressinette, figue pomme ,figue rose ,figue café ,figue gros Michel.... Les bananiers se multiplient facilement à partir de drageons produits en abondance au pied de chaque touffe. Ils croissent dans tous les types de sols, à conditions qu'ils soient profonds et fertiles. Plantés de préférence vers la fin de la saison des pluies, ils fleurissent et fructifient toute l'année, chaque plant fournissant un unique régime en neuf mois. Ils demandent chaleur et humidité.

La banane est un long fruit légèrement incurvé, souvent regroupé sur le bananier en grappes nommées « régimes ». La banane possède une peau de couleur jaune ou verte facile à détacher. La partie intérieure est une pulpe amylacée au goût sucré et à la consistance généralement fondante. La banane sauvage est une baie polycarpique, c'est-à-dire contenant de nombreux pépins anguleux durs. Les variétés commerciales sont souvent, elles, triploïdes stériles produisant ainsi des baies parthénocarpiques formées sans fécondation ne contenant donc pas de graines (si on fend cette « banane domestique » dans le sens de la longueur, on observe une série longitudinale de petits points noirs qui sont des ovules non fécondés). La chair du fruit est généralement blanc crème, mais certaines rares variétés ont une pulpe colorée (Isla du Pérou à chair bleue). Les bananes mûres sont riches en potassium et en sucres. Elles sont très nourrissantes (90 kcal/100 g) et très digestes en raison de leur faible teneur en graisses. Étant un fruit climactérique, les bananes sont cueillies vertes dans les plantations, aussi appelées bananeraies. Moins fragiles que les bananes mûres, elles supportent mieux le transport. Elles sont immédiatement acheminées vers les centres de distribution, où le processus de maturation est activé. Typologie : - Banane dessert : ce sont les plus cultivées et qui font l'objet de courants commerciaux importants entre les zones de productions et les zones d'importation (Europe et Amérique du Nord). Alors qu'il existe de nombreuses variétés, la majorité des bananes commercialisées aujourd'hui est de type Cavendish après avoir été la variété Gros Michel, décimée par la maladie de Panama (appelée aussi « jaunisse fusarienne » causée par le champignon Fusarium oxysporum) dans les années 1940. - Banane à cuire : dans ce groupe, les principales sont les Banane plantain. Ce sont des bananes plus grosses que les bananes desserts. Bien que tout aussi savoureuses crues que les premières, leur chair est plus ferme et il est plutôt d'usage de les consommer après cuisson car elles restent entières. Elles sont préférées un peu vertes pour cet usage et leur texture est alors assez proche des tubercules farineux. Leur commerce international est peu important. La peau des fruits est généralement vert-jaune ou mauve et la chair est composée d'une forte proportion d'amidon non hydrolysé et contient moins de sucre que les bananes dessert. Plusieurs centaines de variétés existent toutes cultivée localement. Le génome donnant le caractère farineux des fruits est issu de M. a. banskii, errans ou microcarpa.

Les bananiers, originaires d'Asie tropicale, ont été introduits par les Arabes en Afrique du nord, puis en Afrique Occidentale. Les colons européens les ont importés à Saint-Domingue en 1516, puis dans toutes les Caraïbes où ils furent immédiatement adoptés comme aliments. Actuellement, les bananiers sont cultivés dans toutes les régions tropicales du globe. La plantes est connue depuis la plus haute Antiquité sur le Vieux continent. Dès qu'ils en eurent connaissance, les Indiens Caraïbes firent un long usage du bananier qu'ils appelaient « bannatana ». Grace aux larges feuilles, ils recouvraient les toits de leur case, et avec le fruit préparaient une pâte qui leur tenait lieu de nourriture et de boisson lors de leurs expéditions.

Adjuvant de la nutrition: la banane est fortement recommandée comme aliment hypoazoté dans les néphrites azotémiques et dans certains troubles intestinaux, arthritiques u cardio-rénaux. Très énergétique (100 calories pour 100 grammes), elle apporte les nutriments et les sels minéraux nécessaires à un effort physique et prévient les contractures musculaires. Ulcère gastro-intestinal: boire matin et soir un bol de lait chaud contenant une banane verte râpée. Adjuvant de la cicatrisation des plaies: appliquer la sève du tronc directement sur la plaie pour arrêter le saignement et accélérer la cicatrisation.

Légume Gratin de banane Beignet de banane Banane frite

Chyen pa lé bannann, i pa lé poul pran’y. Traduction : Le chien ne veut pas bananes, mais il ne veut pas que les poules les mangent. Moralité : Se dit d’une personne qui ne veut pas de quelque chose mais qui refuse que quelqu’un d’autre l’ait. An ka manjé pòyò an-mwen gra. Traduction : Je mange mes bananes vertes avec de la matière grasse. Moralité : Mes revenus sont modestes mais je mets du beurre dans les épinards. Bannann jonn pa ka vini vèt. Traduction : les bananes jaunes ne reverdissent pas. Moralité : certaines évolutions sont irréversibles.

Haut